Choisir la méthode FUE pour son implant cheveux

Il y a calvitie quand la chute de cheveux s’accélère de point à ce que le crâne se dégarnit. Même si elle est embarrassante et peut-être source de malaise, il est dit que ce phénomène n’a rien d’anormal. D’ailleurs, la calvitie peut très bien se traiter et il existe une solution durable contre elle. Cette issue n’est autre que la greffe de cheveux et pour se faire des techniques de transplantations existent. Dans cet article, concentrons-nous sur la méthode FUE.

Qu’est-ce que la méthode FUE ?

La méthode FUE (extraction d’unités folliculaires)comme son nom l’indique est une technique de prélèvement des greffons. Méthode jugée en évolution et sophistiquée, elle est également très efficace. Sans douleur, elle ne laisse aucune cicatrice, ce qui fait qu’elle est attrayante aux yeux des patients. Les unités folliculaires contiennent 2 à 3 follicules pileux, une fois prise sur la zone donneuse, elles sont réimplantées par la suite un à un sur la zone dégarnie. Formellement, l’intervention se fait sous anesthésie locale et sa durée peut varier d’une personne à une autre. Notons que la session peut varier en fonction du nombre de greffes utilisés. Généralement, le praticien met 4 à 6 heures à effectuer son travail. Même si la greffe de cheveux se veut être comme la meilleure solution contre la calvitie, beaucoup redoute au sujet de cette pratique, ici-bas, nous allons parler de ce qui se passe dans le bloc opératoire.

Comment se déroule une intervention utilisant la technique FUE ?

L’implant de cheveux utilisant la méthode FUE se déroule en 4 étapes précises :le prélèvement des greffons, la préparation de la zone receveuse,  la réimplantation des greffons et l’après-intervention. La zone donneuse ainsi limitée, le médecin prélève les follicules manuellement. C’est l’étape la plus longue de l’intervention surtout s’il s’agit d’extraire des milliers de greffons. Ensuite, sur la zone dégarnie, le praticien fera de nombreuses petites incisions afin d’y pouvoir placer les follicules. Le talent du médecin sera perçu au vu de la délicatesse de cette intervention. Quant à l’implantation des greffons, plusieurs techniques existent dont le fameux DHI. C’est un processus crucial de la greffe de cheveux parce que le résultat se joue là.  À la fin de l’acte chirurgical, aucune marque n’y sera perçue et la cicatrisation se fera naturellement.

Qu’en est-il du résultat après la réalisation de la procédure ?

Contrairement à la méthode plus ancienne, la technique FUE est réputée très discrète. À la fin de l’opération, il est dit que la zone greffée ne laissera pas de marque visible, ce qui peut déjà rassurer le patient et détermine son choix. Par ailleurs, sur la zone de prélèvement, évidemment, il y aura de nombreux petits trous de moins d’un millimètre de diamètre. Pour ce qui est de la cicatrisation, cela se fera spontanément. D’habitude, de petits points blancs apparaissent en même temps, mais ils sont invisibles et bientôt seront cachés par les cheveux qui vont pousser après. L’implant cheveux est une intervention chirurgicale sérieuse, pour en assurer un meilleur résultat, il requiert de la part des praticiens du savoir-faire et une compétence sans faille. Si vous êtes, entre de bonne-main, vous n’avez rien à craindre. Ainsi avant toute prise de décision au sujet d’une greffe de cheveux, approchez-vous de votre médecin pour avoir un avis et des conseils avisés.