podologue

Consulter un podologue

La médecine est sans aucun doute une branche très utile à l’humanité et ce pour de nombreuses raisons. Mais il y a également ce que l’on appelle la santé paramédicale. Les personnes qui choisissent d’étudier dans cette branche-là deviennent eux aussi des professionnels de santé à la seule différence que leur compétence est définie par leur profession.Généralement, un podologue est spécialisé dans les groupes de métiers de la rééducation et contrairement aux branches classiques de la médecine comme un pédiatre ou un chirurgien, un podologue se soucie un peu plus de la partie esthétique des pieds. Cela ne veut pas dire par contre qu’il n’exerce pas un rôle curatif.

Formation d’un podologue

Comme c’est une branche de la santé paramédicale, devenir un podologue ne nécessite pas un minimum de sept ans d’apprentissage. Trois années de théories et de pratiques suffisent pour avoir un Diplôme d’Etat. Ce dernier est délivré par le ministère de la Santé. Après cette étape, le professionnel en question peut exercer en tant que podologue.

Durant l’exercice de son métier, le professionnel, à l’exemple d’un podologue epinay sur seine intervient sur plusieurs niveaux. Premièrement, il effectue un examen clinique statique, dynamique et postural du pied et de l’appareil locomoteur. Ensuite, il intervient à titre curatif les affections épidermiques du pied comme les cors ou les durillons, mais également les affections des ongles. Pour ce faire, il prescrit des pansements et des médicaments si cela s’avère nécessaire pour le traitement. Parmi ses aptitudes figurent également le fait de concevoir les orthèses plantaires et le petit appareillage. Ces derniers se font sur mesure et dépendent de chaque patient. Outre ces interventions purement thérapeutiques, il a une obligation éthique de donner les conseils de prévention mais aussi d’éducation aux patients pour effectuer la meilleure hygiène et le chaussage adéquat à chaque situation.

podologue

Comment se déroule une consultation chez un podologue?

Le diagnostic qui est la première étape de la consultation chez un podologue commence par le recueil de toutes les informations sur le patient. Mais ceci ne suffit pas à établir le bilan diagnostic, pour cela il faut l’examen clinique. Une fois que le bilan est établit, le podologue définit son projet thérapeutique qu’il soumet à son patient pour être validé. Ce projet peut contenir des pansements, des prothèses et orthèses si cela est nécessaire. L’on tient à préciser qu’il a tout à fait le pouvoir de prescrire des traitements à usage externe. Si le patient donne son consentement pour mettre en œuvre le projet thérapeutique, alors vient ensuite la mise en place du traitement. Le traitement peut donc faire référence aux affections cutanées des pieds et/ou des ongles ou encore les affections épidermiques limitées aux couches cornées et aux affections unguéales du pied.

Pour ce qui est de l’appareillage destiné à prévenir ou à traiter les affections du pied,  c’est le podologue qui prend en charge la fabrication de ces derniers. C’est également le cas des prothèses et des orthèses. L’on constate qu’aujourd’hui, le podologue fait de plus en plus recours à l’aide des nouvelles technologies assistées par les ordinateurs pour les concevoir.