hyperpilosité

Les problèmes d’hyperpilosité féminine : hypertrichose / hirsutisme

10% des femmes en seraient atteintes. Ce problème de pilosité excessive peut vite devenir très gênant pour elles, étant fort peu esthétique. Mais attention, il ne faut pas confondre hypertrichose et hirsutisme qui sont deux soucis différents qui n’ont pas du tout la même origine.

L’hypertrichose, que l’on appelle aussi la maladie du loup-garou, consiste en un dérèglement de la pilosité à des endroits où la femme a l’habitude d’en avoir. Elle en a juste à ces endroits beaucoup plus que la moyenne. Cela touche essentiellement le visage, les bras et les jambes. Les poils vont pousser en grande quantité dans ces zones, soit partout soit à des endroits plus localisés et vont être plus épais et sombres que de coutume. Ce problème d’hypertrichose ne concerne pas que les femmes, les hommes aussi. Il ne provient pas d’un dérèglement hormonal mais est héréditaire ou apparaît suite à la prise de certains médicaments (ciclospirine, phénytoïne, minoxidil principalement).

L’hirsutisme, lui, provient au contraire d’une trop forte concentration d’hormones mâles (ou androgènes) dans le sang et ne touche que les femmes. Il peut venir aussi d’une maladie au niveau des ovaires. Les femmes qui en sont atteintes ont alors beaucoup plus de poils là encore que la moyenne mais à des endroits où elles ne sont pas censées en avoir, ou alors simplement sous la forme de duvets (dessus des lèvres, menton, avant-bras, abdomen, poitrine…). Un bilan sanguin est alors nécessaire pour vérifier s’il s’agit bien d’hirsutisme et trouver l’origine de cette pilosité abondante.

Solution pour améliorer la situation :

Dans les deux cas, il est possible de recourir à certaines solutions pour faire disparaître tous ces poils ou les rendre moins visibles : épilation (notamment à la cire), crème dépilatoire, décoloration, ou encore épilation au laser ou à la lumière pulsée pour les faire disparaître définitivement… Il est aussi possible d’appliquer sur la zone concernée de la crème à base d’éflornithine ou de prendre une pilule oestro-progestative qui limitera le nombre d’hormones mâles (dans le cas de l’hirsutisme exclusivement du coup). Enfin, certaines médecines douces comme l’homéopathie peuvent s’avérer efficaces.

Pour en savoir plus sur votre cas et savoir si vous souffrez d’hirsutisme ou d’hypertrichose (qui de son côté n’est pas une maladie), il est important de consulter un médecin généraliste qui sera à même de vous aider à solutionner ce problème…