Qu’est-ce qu’un détecteur de chute pour personne âgée

La chute constitue un risque majeur chez la personne âgée. De récentes statistiques rapportent qu’à l’âge de 70 ans, une personne sur trois est sujette à une chute lourde, et une sur deux après 80 ans. Une chute qui, trop souvent, engendre des conséquences irréversibles pour l’intégrité physique de la personne lorsqu’elle n’est pas secourue à temps, allant jusqu’à la perte de son autonomie. C’est pour cette raison qu’il est recommandé de munir les seniors d’un dispositif de détection des chutes.

Comment marche le détecteur de chute ?

Afin de garantir la sécurité des personnes âgées, de plus en plus de familles optent pour le détecteur de chute.
Le principe est simple : on équipe la personne susceptible de chuter d’un bracelet qui détecte les chocs anormaux d’une part, et donne l’alerte d’autre part, sans qu’il n’y ait besoin d’intervention de la victime — comme appuyer sur un bouton. Ainsi, si le senior chute, l’alerte sera immédiatement donnée aux secours ou aux proches, qui pourront intervenir dans les plus brefs délais. Aussi, pour éviter les fausses alertes, comme en cas de chute trop légère pour nécessiter l’intervention des secours, le bracelet antichute cesse d’émettre l’alerte dès l’instant où son porteur se relève. C’est donc un dispositif qui permet de protéger ses proches âgées tout en leur permettant de garder leur autonomie.

Coût d’un détecteur de chute

L’acquisition de cette protection se fait de la même façon qu’une ligne téléphonique : sous la forme d’un abonnement mensuel. Le coût de cet abonnement peut varier grandement selon l’opérateur et les fonctionnalités auxquelles on décide de souscrire. Vous trouverez aussi bien des offres basiques autour de 20 à 30 euros par mois, que des offres deux fois plus élevées proposant des services complémentaires, tels que la géolocalisation du porteur du bracelet à partir d’une application fournie par l’opérateur. Notez toutefois que vous pouvez avoir droit à des réductions ou un crédit d’impôt pour réduire le coût du détecteur, et qu’il peut y avoir, selon l’opérateur, des frais d’installation et une durée d’engagement minimum.

Bien choisir son détecteur de chute

Avant tout, un détecteur de chute est toujours mieux qu’aucune protection, quel que soit son coût, à condition bien entendu qu’il soit fiable. Si vous disposez d’un petit budget, comparez les prix et avis des différents opérateurs pour déterminer lequel, parmi ceux qui proposent un abonnement accessible, offre le meilleur rapport qualité-prix.
Si les coûts hebdomadaires ne vous restreignent pas aux offres basiques proposées, d’autres options peuvent aussi être intéressantes, notamment le périmètre dans lequel votre proche peut être protégé, pour qu’il puisse sortir dans la rue en sécurité.
Enfin, prêtez attention au type d’assistance : certains proposent d’alerter directement les proches, ce qui a souvent l’avantage d’être moins cher, mais qui nécessite leur disponibilité ; d’autres proposent un service de secours disponible 24 heures sur 24, généralement plus cher, mais permettant une intervention rapide à n’importe quel instant.