encens

Les vertus apaisantes de l’encens

Depuis la nuit des temps, à travers le monde, les hommes brûlent  de l’encens. Cette résine aromatique extraite de l’écorce de plantes est considérée comme le premier parfum de l’Humanité. Si certains l’associent à des rites religieux et spirituels, d’autres préfèreront l’utiliser à des fins thérapeutiques. Symbole sacré, substance médicinale ou simple diffuseur de parfum… les  différents usages de l’encens  ont  pour dénominateur commun la quête d’apaisement et de sérénité.

Brûler un bâton d’encens, votre rituel bien-être

Si cette tradition ancestrale perdure depuis des siècles, force est de constater qu’aujourd’hui, elle s’est installée dans le quotidien de la maison pour beaucoup d’entre nous. Sans que vous l’associiez à quelques cérémonies religieuses que ce soit, sans que vous ne prononciez des incantations durant sa combustion, vous allumez ce bâton d’encens pour le simple plaisir de laisser diffuser dans votre intérieur son  parfum que vous aurez pris soin de choisir à votre goût.

Autre lieu de prédilection où l’encens se consume sans concession : les spa et centres de détente. Très souvent, ces établissements dédiés au bien-être utilisent des diffuseurs de senteur naturelle comme l’encens et ou les bougies parfumées afin de créer une atmosphère sereine.

Outre le parfum qu’il diffuse, l’encens laisse apparaitre une fumée blanche très particulière formant des volutes et mouvements lents, très apaisants à observer.  Faites le test ! Allumez votre bâton ou cône d’encens, installez-vous confortablement et regardez sans réfléchir la fumée qui s’en libère. Rien qu’en observant les mouvements, votre regard va s’apaiser et votre esprit va se vider de ses pensées superflues.

Régénérer l’air de votre maison, votre rituel purificateur !

Chacun sait que le meilleur moyen d’assainir l’air intérieur est d’aérer régulièrement en ouvrant les fenêtres pour faire circuler l’air extérieur.

En complément de cette bonne pratique quotidienne, vous pouvez avoir recours à la combustion de plantes naturelles reconnues pour leurs vertus antiseptiques. Par exemple, l’eucalyptus et la sauge sont  excellents pour les voies respiratoires, ainsi préférez un bâton à bruler à base de résine et de feuilles d’eucalyptus et un encens composée de feuille de sauge, surtout l’hiver où rhumes , angines et bronchites sont légion !

L’encens dans tous ses états

Commercialisé dans les magasins de décoration, les boutiques souvenirs tout comme dans les pharmacies, l’encens existe dans différentes formes. Quelle qu’elle soit, il sera nécessaire d’y associer le bon support afin de retenir les cendres et d’éviter que la combustion ne se propage dans votre maison. Il est primordial de rappeler ici que l’encens se manie avec précaution et  vigilance !

Le bâton d’encens doit être disposé sur un porte encens de forme allongé permettant de maintenir la tige inclinée et de retenir les cendres tout au long de la combustion.

Pour les encens en cônes ou en granulés, utilisez des coupelles conçues dans les matériaux adaptés comme la pierre ou le métal.