Ce que vous devez connaître essentiellement sur l’implantation capillaire

La greffe de cheveux constitue une alternative de premier choix pour ceux qui ont perdu leurs cheveux de manière prématurée suite à une calvitie par exemple.

 L’implantation capillaire, qu’est-ce que c’est exactement ?

C’est un processus chirurgical qui consiste à enlever les follicules pileux de n’importe quelle surface du corps comme le visage ou les jambes et à les planter sur la partie glabre. Les dernières techniques sont permanentes et elles consistent généralement à récolter des grappes folliculaires de cheveux. Ce processus est également appelé greffe de cheveux folliculaires, et il peut être effectué via l’extraction d’unité folliculaire (FUE ou Follicular Unit Extraction en anglais).

La FUE est un processus manuel et qui prend du temps, mais qui donne des résultats très naturels et ne laisse aucune trace. Cependant, ce n’est pas un processus rentable et cela prend du temps à la fois pour le médecin et le patient. Cela dit, l’utilisation de la robotique a réduit la durée de ce processus et l’a énormément simplifiée.

En lisant un blog de conseils beauté, vous constaterez que les cheveux transplantés se comportent comme des cheveux naturels. Au bout de quelques semaines, les racines commencent à faire germer les cheveux naturellement et continuent de le faire pendant toute une vie.

Les étapes de la greffe de cheveux

Vous trouverez ci-dessous les étapes à suivre pour réaliser une implantation capillaire. Notez que l’utilisation de l’anesthésie locale en fait une procédure indolore et le patient peut rentrer chez lui le jour même.

  1. On prépare la greffe de cheveux

Lors de la première étape de la chirurgie de greffe de cheveux, les follicules pileux de l’arrière de la tête sont retirés et déplacés vers les zones de calvitie.

  1. On coupe les cheveux situés au niveau de la zone donatrice

Avant le début de la chirurgie, les cheveux de la zone donneuse sont coupés.

  1. On prépare la zone donneuse via une chirurgie

Une fois que les cheveux de la zone donneuse sont coupés, une anesthésie locale est administrée.

  1. On enlève du tissu dans la zone donneuse

Le tissu dans la zone donneuse qui contient les follicules pileux résistants à la chauve est ensuite enlevé chirurgicalement et la zone donneuse est suturée.

  1. On peigne les cheveux sur la zone donneuse suturée

Les sutures dans la zone donneuse aussi sont cachées par les cheveux du patient qui sont peignés dessus et plus difficile. Ces sutures sont retirées près de dix jours après la chirurgie de greffe de cheveux.

  1. On prépare la zone receveuse chauve

Une fois l’anesthésie locale administrée au patient, la zone receveuse chauve est aussi préparée pour le processus chirurgical. Aucune coupe/épilation n’est nécessaire au sommet de la zone receveuse.

  1. On pratique des incisions dans les zones de calvitie

Les greffes d’unité folliculaire sont placées dans les minuscules incisions pratiquées dans la zone receveuse.

  1. On clôture la chirurgie de greffe de cheveux

Les marques d’incision guérissent naturellement et la rougeur dans la zone receveuse disparaît d’elle-même en une semaine.